La Première Porsche : la Porsche 356.

La Porsche 356 mérite d’être reconnue autant que la mythique Porsche 911. En effet, il s’agit du premier modèle portant l’emblème de la célèbre marque de voiture sportive allemande.

 

La carrière de la Porsche 356.

La Porsche 356 est la première-née des voitures de la marque Porsche. Elle a été conçue sur la base mécanique de la Volkswagen Coccinelle. Elle fut dessinée par Erwin Komenda qui posera la base du profil général des futures voitures de la marque. Notamment avec les optiques avants et la courbe du toit qui se prolonge jusqu’à la hauteur du pare-chocs arrière. Elle fut déclinée en plusieurs versions durant sa carrière. Des modèles cabriolets ainsi que des coupés ont été produits. Une version speedster à été créé spécialement pour le marché américain suite aux recommandations de l’importateur Porsche aux Etats-Unis, qui n’est autre que Max Hoffman. Cela a donné une version plus racée mais moins cher aux consommateurs d’outre Atlantique, notamment vers la fin de l’année 1954. De nombreuses évolutions au niveau de sa ligne, mais surtout au niveau de sa motorisation permettront à la Porsche 356 de prétendre au titre de voiture sportive durant sa carrière. En effet, les derniers modèles produits de Porsche 356 étaient équipés d’une version des quatre cylindres à plat nommé : version 587/2, associé à un échappement sport. Grâce à cela la Porsche 356 Carrera 2000 GS/GT était capable de développer 155 chevaux. En effet, les versions standards ne suffisaient pas aux clients américains. Porsche a dû créer des versions de la Porsche 356 plus proche de celles utilisées lors des diverses compétions automobile. Notamment avec des versions sportives comme la Porsche 356 America Roadster qui est une version cabriolet sortie en 1952 qui pouvait atteindre une vitesse de pointe de 175 kilomètres heures avec ses 70 chevaux. Une autre version plus puissante fut produite en 1955, il s’agit de la Porsche 356 1500 GS Carrera, disponible en coupé ou en speedster et développait cette fois-ci une centaine de chevaux. Ou encore la Porsche 356 Carrera 2 sortie en 1964 avec un moteur atmosphérique de près de 2 litres délivrant 130 chevaux, pouvant aller jusqu’à 200 kilomètres heures en pointe.

 

Le palmarès sportif de la Porsche 356

Plus légère et plus maniable, la Porsche 356 affiche un palmarès impressionnant en courant même face à des voitures disposants d’une puissance supérieure. La course d’endurance mythique des 2 heures du Mans fait partie des victoires notables de la Porsche 356, la permettant ainsi de rentrer dans l’histoire de la course automobile lors des éditions des années 1951 et 1952 en catégorie 1,1 litres. Il en est de même pour la course d’endurance des 9 heures d’Afrique du Sud en 1958. La Porsche 356 fut aussi redoutable sur d’autres terrains et remportera des victoires en rallye, notamment lors de la première édition du Championnat d’Europe des rallyes en 1953, mais aussi lors de l’édition de 1961. Ceci démontre le potentiel et la fiabilité du moteur « boxer » 4 cylindres à plats équipant la Porsche 356. Permettant par la même occasion à Porsche de se faire un nom parmi les constructeurs de voitures sportives.